La philosophie selon Platon

philosophie selon Platon

Publié le : 15 juin 20173 mins de lecture

La philosophie n’est pas exacte. Dans cette discipline, il existe plusieurs vérités. Ainsi, la pensée, la réflexion et l’analyse sont différentes pour chaque philosophe. Platon, l’un des philosophes les plus connus avance, par exemple, des théories philosophiques qui lui sont propres. Voici quelques pensées philosophiques de Platon.

Les idées selon Platon

La plupart des théories de Platon sont basées sur les idées. Ces dernières constitueraient, pour ce philosophe, une réalité suprasensible. Elles posent des questions qui demandent des réponses favorables. Ainsi, Platon n’a jamais abandonné à trouver des solutions pour ces problèmes qui se posent malgré les difficultés qui se sont succédées devant lui. Il a toujours rêvé d’apprendre et de mieux connaître la philosophie. D’après ce philosophe, la réalité est subdivisée en 2 plans, dont le plan sensible ou matériel et le plan invisible ou immatériel. Ce dernier ne pourrait être saisi que par l’intelligence.

Les caractéristiques des idées

Selon Platon, les idées constituent elles-mêmes la réalité. Ce philosophe évoque cette pensée en Platon citation. Cette théorie s’oppose au relativisme de Protagoras qui affirme que le réel dépend du sujet. Elle expose surtout que les idées sont bien réelles, elles sont indépendantes de la personne et elles sont présentes dans les choses et constituent les causes de celles-ci. Ces idées ne dépendent pas de notre mode de réflexion. Elles restent constantes et immuables. La vision dualiste de la réalité de Platon qui évoque la présence et les causes des idées dans les choses a été critiquée par Aristote. Ce dernier apporte des corrections sur ce caractère transcendant des idées affirmé par Platon.

L’immortalité de l’âme selon Platon

Platon a cru à l’immortalité de l’âme. Cette croyance s’est surtout renforcée sur son suivi de près du parcours de Socrate. Platon a donc avancé une analyse qui explique que l’âme est capable de connaître les choses éternelles. Cette conception de Platon se rapproche de la réflexion de Thomas d’Aquin. Outre la démonstration de l’immortalité de l’âme, Platon a avancé que chacun sera jugé en fonction de sa vie sur terre une fois qu’il meurt et qu’il va au-delà du monde visible. Cette théorie lui a donc amené à inciter les Hommes de faire ce qui est bien sur terre.

Plan du site